Une pompe naturelle pour les flux géothermaux : le glissement de faille !

Une équipe franco-chilienne dont des scientifiques de l’UMR GET s’est penchée sur les mécanismes en œuvre dans l’écoulement des fluides au contact d’une faille dans la croûte terrestre. A long terme, leur modèle numérique pourrait aider à utiliser ces systèmes géothermaux pour produire de l’énergie. Leurs résultats sont publiés dans Earth and planetary science letters.

Volcan, séisme, croûte terrestre, magma, écoulements, failles… pas facile de s’y retrouver ! Géologues et géophysiciens décryptent les mécanismes en jeu.

Retrouvez l’actualité sur le site de l’IRD.

Visualisation des circulations fluides issus d’un réservoir vers les zones de moindre pression qui se développent de part et d’autre de la faille lorsque cette dernière glisse. © IRD – Felipe Saez-Leiva

Contacts GET Muriel Gerbault (CR GET IRD)

Plus d'actualités

Ce que la pluralité ontologique fait aux scientifiques

Découvrez le nouvel article auquel Laure Laffont a participé dans L’université face au désastre écologique, Ecologie & Politique, N°67. Cet écrit illustre diverses manières qu’ont les chercheurs de s’approprier les […]

Éruption volcanique : un nouveau chronomètre basé sur la diffusion de Titane dans le quartz

Le processus de déclenchement des éruptions volcaniques reste encore imprévisible. Afin d’évaluer le temps de résidence du magma dans la chambre et ce jusqu’à l’éruption, l’équipe international dont des scientifiques […]

Les tectites de Côte d’Ivoire, un trésor scientifique en territoire aurifère

Les tectites sont des verres d’impact qui sont éjectés à plusieurs centaines, voire milliers de kilomètres lors d’un impact météoritique. Ces objets sont rares et recherchés par les scientifiques qui […]

Rechercher