ER3 – Géophysique et Géodésie Spatiale

Questions scientifiques

L’équipe développe une recherche fondamentale et appliquée en géophysique et géodésie portant sur la structure interne, la forme et les déformations de la Terre, aux différentes échelles spatiales et temporelles. Elle est fortement impliquée dans la préparation et l’exploitation de missions spatiales et dans différents services d’observation nationaux et internationaux (RENAG, BGI, IGS, IDS).

Qui sommes-nous ?

Responsables : Guillaume RAMILLIEN et Sébastien CHEVROT

Nos thèmes de recherche

  • Déformation terrestre
  • Structure interne & géodynamique
  • Modélisation & imagerie géophysique
  • Positionnement précis
  • Champ de pesanteur statique & variable

Nos chantiers géographiques

Amazonie, Andes, Antarctique, Antilles, Pyrénées et Terre globale

Actualités de l’équipe

Actualités

Félix Perosanz a été élu pour 4 ans président du conseil d’administration de l’IGS

L’International GNSS Service (IGS) est un service scientifique émanant de l’Association Internationale de Géodésie créé en 1994. Il a pour vocation de promouvoir les usages scientifiques des systèmes de navigation par satellite (GNSS) tels que GPS et Galileo. A cet effet, des « produits » sont calculés et délivrés de façon ouverte et gratuite par […]

Actualités

Détection de l’impact d’événements climatiques intenses

En mars 2015, un événement climatique extrême a frappé la région de Copiapó situé à l’extrême sud désert d’Atacama, l’un des déserts les plus arides sur Terre. Des pluies intenses (plus de 70 mm en 5 jours) ont entraîné des crues soudaines et des coulées de boue, qui ont ravagé la ville de Copiapó. Ces […]

Actualités

Vous avez dit ‘volcans de boue’?

Les volcans de boue résultent de l’expulsion de boues froides et de gaz (principalement du méthane) dans des régions marquées par un taux de sédimentation très important. La collaboration entre le GET et la société TOTAL s’est ainsi développée dans ce contexte associant exploitation d’hydrocarbures et volcans de boue comme marqueurs des remontées de fluides. […]

Actualités

Recherche d’une signature de la vie sur Mars : une approche biogéomorphologique

Des observations récentes d’organismes extrémophiles qui réalisent leur niche écologique dans des conditions physico-chimiques extrêmes, ont conduit à reconsidérer l’extension et la forme de l’enveloppe physicochimique de la vie telle que nous la connaissons sur Terre. La vie microbienne, en particulier, s’est révélée tenace et capable de laisser une empreinte géochimique durable dans son environnement. […]

Actualités

Quand la relaxation visqueuse explique pourquoi un volcan n’entre pas en éruption

La surveillance, la prévision et la prévention des éruptions volcaniques passent principalement par une interprétation adéquate des signaux de déformation et sismicité, qui sont généralement associés aux mécanismes d’ascension et de stockage du magma sous les complexes volcaniques. Cependant et contrairement aux systèmes magmatiques basaltiques, les grands systèmes volcaniques siliceux peuvent accumuler de grands volumes […]

Actualités

Identification de la tempête Xynthia (2010) à partir d’enregistrements marégraphiques octenus à partir du SNR des signaux GNNS réfléchis sur l’océan

Lors de cette étude nous avons utilisé la station géodésique de Socoa du Réseau GNSS Permanent (RGP de l’ING), située dans le golfe de Gascogne pour suivre un évènement extrème : la tempête Xynthia. La tempête Xynthia a frappé la côte atlantique française le 28 février 2010, causant des surcotes catastrophiques qui ont donné lieu […]

Actualités

Peser les sédiments depuis l’espace

Laboratoire Géosciences Environnement Toulouse

Actualités

Que s’est-il passé avant le séisme de Tohoku en 2011?

Laboratoire Géosciences Environnement Toulouse

Actualités

Instabilité du flanc est du Piton de la Fournaise (la Réunion) détectée par INSAR

Laboratoire Géosciences Environnement Toulouse

Actualités

Caractérisation de l’évolution temporelle du glissement le long du plan de subduction à la suite du séisme de magnitude Mw 8.0 survenu à Pisco au Pérou en 2007.

Laboratoire Géosciences Environnement Toulouse

Rechercher