Les anciens océans étaient-ils chauds ? Révélations d’un système hydrothermal fossile

Des chercheur.e.s du laboratoire Géosciences environnement Toulouse (GET/OMP – CNRS/IRD/CNES/UT3 Paul Sabatier) et de l’Instituto de Astronomia, Geofísica e Ciências Atmosféricas (IAG) de l’Université de São Paulo viennent de démontrer que la composition isotopique en oxygène des océans néoprotérozoïques (ici environ 760 million d’années) était similaire à celle des océans actuels. Ce résultat combiné aux paléo-thermomètres existants confirmerait l’hypothèse que les océans anciens étaient plus chauds qu’actuellement.

Retrouver en intégralité  le communiqué de presse diffusé par l’Université Toulouse III – Paul Sabatier.

Contacts : Florent Hodel et Mélina Macouin

Plus d'actualités

Actualité

Le mercure en BD

Le laboratoire Géosciences Environnement Toulouse a le plaisir de partager cette petite histoire du mercure en bande-dessinée. Venez découvrir ce métal mystérieux ! La BD mercure est en ligne sur […]

03.12.2021

Actualité

Du nouveau dans l’International Research Project CEFIRSE

La Cellule Franco-Indienne de Recherche en Sciences de l’Eau a été créée en 2000 par l’IRD et l’Indian Institute of Science (Bangalore, Inde). Devenue Laboratoire Mixte International IRD-IISc en 2009, […]

Actualité

L’histoire récente du magmatisme Hawaïen enfin dévoilée

Les liquides riches en carbone sont des agents métasomatiques importants du manteau terrestre. La métasomatose est le transfert chimique d’un solide à un autre, le plus souvent par l’intermédiaire de […]

24.11.2021

Rechercher