Expédition IODP Hess Deep Crust

Expédition IODP Hess Deep Crust

Un équipe internationale d’une trentaine de chercheurs, dont un scientifique du GET, a présenté dans la revue Nature, les résultats des premières analyses d’échantillons de la croûte océanique profonde, prélevés en 2012-2013 lors de la campagne océanographique « Hess Deep Plutonic Crust ». Cette campagne a été réalisée à bord du navire océanographique Joides Résolution, dans le cadre du programme IODP (Integrated Ocean Drilling Program, devenu depuis octobre 2013, International Ocean Discovery Program). Si ces analyses confirment le modèle, dit ophiolitique, de structure profonde des dorsales, elles révèlent en revanche un paradoxe surprenant les spécialistes : les magmas qui alimentent les chambres magmatiques des dorsales sont significativement différents de ceux qui sont émis par les dorsales et construisent le plancher océanique. C’est la présence d’un minéral particulier, inattendu dans ce type de roches forées dans un tel contexte géodynamique, l’orthopyroxène, qui sème le trouble, et l’enthousiasme, parmi les chercheurs

Référence :

Gillis K.M. et al., Primitive layered gabbros from fast-spreading lower oceanic crust. Nature, 505, 204-207, 2013

Contact : Georges Ceuleneer

Plus d'actualités

Actualité

Utilisation des données satellitaires à basse résolution pour l’études des phénomènes d’inondations et de sécheresses

Un groupe de chercheur.es de différents laboratoires de l’OMP (IRT-GET / CESBIO / LEGOS) et des universités de Postdam et de Berne ont publié une synthèse dans le journal Surveys […]

26.11.2020

Actualité

Les propriétés magnétiques des minéraux comme traceurs de l’histoire métamorphique ou hydrothermale de la Terre

Les spinelles sont un minéral commun dans les roches mafiques et ultramafiques, terrestres ou extraterrestres. Parce qu’ils sont souvent au moins partiellement préservés, même dans le cas de roches hautement […]

23.10.2020

Actualité

La géophysique aéroportée au service de la géothermie profonde (ANR GERESFAULT)

Le potentiel du Massif Central Français est exploré pour la géothermie profonde à travers une campagne de mesures géophysiques aéroportées  (électromagnétique, radiométrie) effectuées dans le cadre du projet ANR GERESFAULT. […]

Rechercher