Mercure atmosphérique : une décennie d’observations sur l’île Amsterdam

La publication récente d’un data paper  par une équipe de recherche incluant des scientifiques du CNRS Terre & Univers met en lumière une série unique de mesures du mercure atmosphérique sur l’île Amsterdam, l’un des endroits les plus isolés de la planète, et l’un des cinq districts des Terres australes et antarctiques françaises. Ces données soutiennent la prise de décision et l’évaluation de la Convention de Minamata, un traité international qui depuis 2017 vise à protéger la santé humaine et l’environnement contre les effets néfastes de ce métal.

Aperçu des espèces atmosphériques de mercure atmosphériques surveillées sur l’île subtropicale d’Amsterdam depuis 2012. Le mercure élémentaire gazeux (GEM) est l’espèce atmosphérique actuellement surveillée en parallèle à l’OPAR-Maido depuis 2017. Figure extraite de Magand et al., 2023.

Lire la suite sur le site du CNRS Terre & Univers.

Contacts GET: Jeroen Sonke et Laure Laffont

Sources :

Magand, O., Angot, H., Bertrand, Y., Sonke, J.E., Laffont, L., Duperray, S., Collignon, L., Boulanger, D., Dommergue, A., 2023. Over a decade of atmospheric mercury monitoring at Amsterdam island in the French southern and Antarctic Lands. Sci Data 10, 836 (2023). https://doi.org/10.1038/s41597-023-02740-9

Plus d'actualités

Zone-art: la première résidence arts sciences du Réseau des Zones Ateliers

« L’article universitaire n’est pas le seul format d’écriture pour faire de la théorie. On peut faire de la théorie avec une caméra, un pinceau, une partition, etc.  (…) une théorie […]

Une étude minéralogique dévoile les secrets des failles transformantes océaniques

Une équipe franco-italienne, impliquant notamment le laboratoire Géosciences environnement Toulouse (GET, CNES/CNRS/IRD/UT3), a étudié les processus géologiques et minéralogiques qui se produisent aux frontières des plaques tectoniques. Leurs résultats, éclairant […]

Quand la séparation Afrique-Amérique du Sud modifiait l’érosion continentale

Les terres émergées en dehors des chaînes de montagnes représentent plus de 60 % des continents émergés. Malgré leurs faibles reliefs et érosion, ils contribuent pourtant significativement aux flux de […]

Rechercher