Sur les traces du mercure océanique

Le mercure, gaz polluant provenant de la combustion du charbon et des activités minières, retombe vers l’océan où il s’accumule dans la chaine alimentaire marine, avec de graves conséquences pour l’alimentation et la santé humaine. Une nouvelle étude, publiée le 29 septembre 2021 dans Nature, montre que, contrairement aux hypothèses précédentes, le mercure n’est pas principalement apporté par les eaux de pluie mais que l’océan le « respire »1.

Contact GET: Jeroen Sonke Chercheur CNRS jeroen.sonke@get.omp.eu

Plus d’information sur le site du Cnrs et Nature en anglais:

https://www.cnrs.fr/fr/sur-les-traces-du-mercure-oceanique

https://www.nature.com/articles/s41586-021-03859-8

Plus d'actualités

Actualité

Une « boîte à outils » isotopique pour analyser les cycles de l’eau

L’eau et le dioxyde de carbone étant au coeur des processus géochimiques gouvernant le climat, les isotopes stables de H, O, et C sont incontournables pour sonder la machinerie fine […]

11.10.2021

Actualité

Nouvelles avancées dans la modélisation numérique en calcul intensif des transferts d’eau dans les sols

RichardsFoam3 est une nouvelle version du simulateur d’écoulements souterrains RichardsFoam publié originellement en 2014 et développé dans le cadre d’OpenFOAM, logiciel libre de simulation multi-physiques principalement axé sur la résolution […]

08.10.2021

Actualité

Principles of Rock Deformation and Tectonics

Ce livre est une version actualisée et augmentée qui conserve l’écriture concise et rigoureuse de ses prédécesseurs francophones. Il est basé sur l’expérience de laboratoire et de terrain des deux […]

07.10.2021

Rechercher