Nouvelle méthode de quantification des analyses par l’ablation laser ICP-MS

L’équipe du GET travaillant sur les inclusions dans les minéraux a développé la nouvelle méthode de quantification des inclusions fluides riches en C-O-H pour lequelles la standardisation interne n’est pas disponible. Cette méthode repose sur l’absence d’effet de matrice entre le fluide, le minéral hôte et phases fils et le calibrateur externe (par exemple, verres de référence) pendant l’analyse par LA-ICP-MS, une hypothèse validée par l’utilisation de lasers femtosecondes.

Les progrès récents de la spectrométrie de masse à plasma à couplage inductif par ablation laser (LA-ICP-MS) ouvrent de nouvelles perspectives pour la quantification des métaux et des métalloïdes en traces dans les inclusions fluides et les bulles de gaz. Ce travail est consacré à une nouvelle méthode appliquée pour quantifier les concentrations d’éléments dans les inclusions fluides et les bulles de gaz en utilisant uniquement un calibrateur externe dans les cas où la standardisation interne n’est pas disponible. Par exemple, cette méthode peut être appliquée pour calculer les concentrations d’éléments (métal et métalloïde) dans les inclusions et les bulles de fluide carbonique (C – O – H). Cette méthode, applicable pour les analyses d’inclusions de fluide carbonique et de bulles de gaz hébergé dans des minéraux silicatés et des verres, repose sur l’absence d’effet de matrice entre le fluide, le minéral hôte et le calibrateur externe (par exemple, verres de silicate de référence) pendant l’analyse par LA-ICP-MS, une hypothèse validée par l’utilisation de lasers femtosecondes.

Géométrie d’ablation simplifiée d’une inclusion de fluide (bulle de gaz) de rayon Rincl (µm) dans le minéral hôte ablaté (verre) idéalisé comme un cylindre de rayon Rhost.

Contact: Anastassia Y. Borisova

Sources :

Quantification of major and trace elements in fluid inclusions and gas bubbles by laser ablation inductively coupled plasma mass spectrometry (LA-ICP-MS) with no internal standard: a new method. Eur. J. Mineral., 33, 305–314, 2021; doi: 10.5194/ejm-33-305-2021.

Plus d'actualités

Résultat scientifique

Afrique de l’Ouest: quand deux continents entraient en collision

Il y a deux milliards d’années, la chaîne de montagne éburnéenne, qui s’étend du Niger à la Côte d’Ivoire, est entrée en collision avec le « continent de Man », […]

27.07.2022

Résultat scientifique

Les mouvements des plaques en profondeur avant un méga-séisme détectés dans le champ de gravité terrestre

Une étude dirigée issue d’une collaboration entre l’IPGP, de l’IGN, d’Université Paris Cité et du GET, montre que des redistributions de masses profondes peuvent être observées avant un méga-séisme de […]

13.05.2022

Résultat scientifique

Colonnes magmatiques au sein de la croûte terrestre : mythe ou réalité ?

La pétrologie étudie les produits d’émission en surface (laves) des volcans, et fait rarement le lien avec la pétrologie des systèmes profonds (plutons). Des chercheurs du GET ont proposé, une […]

29.03.2022

Rechercher