FALCoL prend son envol !

L’IRN (International Research Network du CNRS) FALCoL (French-Australian Lab for the study of Continental Lithosphere) a pour objectif de formaliser et renforcer une collaboration de plus de 15 ans entre des partenaires académiques et industriels en France et en Australie autour de projets de recherche scientifique portant sur les différents stades de l’évolution de la lithosphère et de la croûte continentale de l’Archéen au Phanérozoique afin d’évaluer l’impact des processus géologiques internes et externes sur la distribution des éléments et plus particulièrement:

  • Les transferts manteau-croûte lors de la construction de la lithosphère et de la croissance et du recyclage de la croûte.
  • La différentiation de la croûte en lien avec les transferts magmatiques et hydrothermaux
  • Les systèmes minéralisés en lien avec le magmatisme et l’hydrothermalisme
  • Les transferts dans la zone critique des gisements primaires aux gisements secondaires et la dissémination dans l’environnement.

L’IRN FALCoL est adossé aux programme de recherche en Afrique de l’Ouest (WAXI) et Amérique du Sud (SAXI) et implique le GET (Toulouse), GeoRessources (Nancy), le CET (Perth) et le CSIRO (Perth).

Retrouvez toutes les informations en visitant le site web dédié.

Plus d'actualités

Actualité

C’est la faille qui casse l’oeuf ou l’oeuf qui casse la faille ? de failles et volcans au sud Chili

Le sud de la marge Andine comporte de nombreux systèmes volcaniques, géothermaux et minéralisés, témoins d’une migration importante de fluides à travers la croûte. On ne comprend pas bien comment […]

29.07.2021

Actualité

Comment les falaises basques s’effondrent-elles ?

La Corniche Basque, entre Saint-Jean de Luz et Hendaye est fragilisée par la mer, ce qui met en péril le sentier littoral et une route départementale. Une équipe de recherche […]

22.07.2021

Actualité

La formation du plateau de Démérara

La marge continentale du Craton des Guyanes s’est formée à l’intersection entre l’Océan Atlantique et Équatorial, formés successivement depuis 150 Ma, achevant ainsi la dispersion du supercontinent Gondwana. Au cours […]

Rechercher