Une analyse approfondie remet en cause des résultats récents relativisant le déclin des insectes

A contre courant de publications antérieures alertant sur les fortes diminutions des communautés d’insectes à l’échelle du globe, van Klink et al. concluaient dans la revue Science en avril 2020 à une baisse plus nuancée de l’abondance des insectes terrestres et à une augmentation de celle des insectes d’eau douce. Leur article, basé sur une compilation de séries temporelles de données d’abondance et de biomasse d’insectes, a été largement relayé par la presse internationale. Un consortium pluridisciplinaire incluant des chercheurs d’INRAE, du CNRS, de l’Université Paul Sabatier de Toulouse, de l’Université de Montpellier, de l’Université de Rennes, du Research Institute for Nature and Forest de Bruxelles et de l’Université de Louvain en Belgique, et de l’Université du Sussex au Royaume-Uni, a décelé de nombreuses erreurs et de multiples biais dans cette méta-analyseet démontre, dans un commentaire paru à son tour dans Science le 18/12/2020, que ces biais sont de nature à remettre en cause les conclusions de van Klink et de ses co-auteurs.

Lire la suite sur le site de l’Institut écologie et environnement du CNRS.

Sphinx bourdon, Hemaris tityus (Sphingidae), en vol stationnaire devant les fleurs nectarifères de la sauge des prés, Salvia pratensis (Lamiaceae). © Pieter Haringsma. Comme beaucoup de pollinisateurs, ces papillons, sont affectés par les pratiques agricoles intensives et notamment l’utilisation des pesticides.

Sources :

Marion Desquilbet, Laurence Gaume, Manuela Grippa, Régis Céréghino, Jean-François Humbert, Jean-Marc Bonmatin, Pierre-André Cornillon, Dirk Maes, Hans Van Dyck, David Goulson. Comment on “Meta-analysis reveals declines in terrestrial but increases in freshwater insect abundances”, Science, 18 Dec 2020

Plus d'actualités

Publication

Une « boîte à outils » isotopique pour analyser les cycles de l’eau

L’eau et le dioxyde de carbone étant au coeur des processus géochimiques gouvernant le climat, les isotopes stables de H, O, et C sont incontournables pour sonder la machinerie fine […]

11.10.2021

Publication

Nouvelles avancées dans la modélisation numérique en calcul intensif des transferts d’eau dans les sols

RichardsFoam3 est une nouvelle version du simulateur d’écoulements souterrains RichardsFoam publié originellement en 2014 et développé dans le cadre d’OpenFOAM, logiciel libre de simulation multi-physiques principalement axé sur la résolution […]

08.10.2021

Publication

Contamination des sédiments de la vallée de l’Orbiel par l’ancienne activité minière de Salsigne

Afin d’établir de façon rigoureuse un diagnostic de la contamination des sols et sédiments dans un territoire, il est tout d’abord nécessaire d’en définir le bruit de fond géochimique qui […]

04.10.2021

Rechercher