L’océan Arctique exporte du mercure vers l’océan Atlantique

Plusieurs bilans de mercure réalisé par différentes équipes indiquent qu’il y aurait une exportation nette de mercure de l’Arctique vers l’Atlantique, via le détroit de Fram, seul lien profond entre ces deux océans. Cependant, ces estimations étaient par trop approximatives du fait qu’elles ne se basaient pas sur des observations. Grâce aux nouvelles données acquises lors des deux campagnes océanographiques GEOTRACES de 2015 et 2016, une équipe de scientifiques composée notamment d’un chercheur toulousain du laboratoire Géosciences environnement Toulouse (GET-OMP) ont pu établir un nouveau bilan du mercure. Les scientifiques ont estimé que les concentrations du mercure étaient plus élevées dans les eaux sortant de l’Arctique, via le courant du Groenland Est que dans celles y entrantes, via le courant du Spitzberg Ouest. Ils ont calculé que 43 ± 9 tonnes/an de mercure étaient transportés vers l’océan Arctique, tandis que 54 ± 13 tonnes/an étaient exportés vers l’océan Atlantique. Publié dans la revue Marine Chemistry, ce nouveau bilan montre donc que l’océan Arctique exporte environ 18 tonnes/an de mercure vers l’Océan Atlantique, dont 40 % sous la forme méthyle mercure.

Bilan de mercure dans l’océan Arctique (flux en tonnes par an)

Contact chercheur
Jeroen Sonke, chercheur CNRS au laboratoire Géosciences Environnement Toulouse (GET-OMP, CNRS:Université Toulouse III – Paul Sabatier/IRD/CNES)

Actualité sur l’Institut National des Sciences de l’Univers

Sources :

Petrova, M. V.; Krisch, S.; Lodeiro, P.; Valk, O.; Dufour, A.; Rijkenberg, M. J. A.; Achterberg, E. P.; Rabe, B.; van der Loeff, M. R.; Hamelin, B.; Sonke, J.E., Garnier, C.; Heimbürger-Boavida, L.E. Mercury Species Export from the Arctic to the Atlantic Ocean. Mar. Chem. 2020, 103855. https://doi.org/10.1016/j.marchem.2020.103855

Plus d'actualités

Actualité

Comment se comportent les nanoparticules quand elles rencontrent une plante ?

Comment les nanoparticules interagissent-elles avec les plantes ? Peuvent elles entrer dans les plantes par leurs racines, leurs feuilles ? Y persisteront-elles ou seront-elles dégradées ? Quelles sont les processus biogéochimiques qui influencent […]

20.06.2022

Actualité

Un essaim de séismes sous haute surveillance

Le secteur d’Arette (Béarn) est l’une des régions françaises dont l’activité sismique est la plus intense. L’activité sismique dans cette zone a la particularité d’être continue, avec des fluctuations pluriannuelles, […]

31.05.2022

Résultat scientifique

Les mouvements des plaques en profondeur avant un méga-séisme détectés dans le champ de gravité terrestre

Une étude dirigée issue d’une collaboration entre l’IPGP, de l’IGN, d’Université Paris Cité et du GET, montre que des redistributions de masses profondes peuvent être observées avant un méga-séisme de […]

13.05.2022

Rechercher