L’océan Arctique exporte du mercure vers l’océan Atlantique

Plusieurs bilans de mercure réalisé par différentes équipes indiquent qu’il y aurait une exportation nette de mercure de l’Arctique vers l’Atlantique, via le détroit de Fram, seul lien profond entre ces deux océans. Cependant, ces estimations étaient par trop approximatives du fait qu’elles ne se basaient pas sur des observations. Grâce aux nouvelles données acquises lors des deux campagnes océanographiques GEOTRACES de 2015 et 2016, une équipe de scientifiques composée notamment d’un chercheur toulousain du laboratoire Géosciences environnement Toulouse (GET-OMP) ont pu établir un nouveau bilan du mercure. Les scientifiques ont estimé que les concentrations du mercure étaient plus élevées dans les eaux sortant de l’Arctique, via le courant du Groenland Est que dans celles y entrantes, via le courant du Spitzberg Ouest. Ils ont calculé que 43 ± 9 tonnes/an de mercure étaient transportés vers l’océan Arctique, tandis que 54 ± 13 tonnes/an étaient exportés vers l’océan Atlantique. Publié dans la revue Marine Chemistry, ce nouveau bilan montre donc que l’océan Arctique exporte environ 18 tonnes/an de mercure vers l’Océan Atlantique, dont 40 % sous la forme méthyle mercure.

Bilan de mercure dans l’océan Arctique (flux en tonnes par an)

Contact chercheur
Jeroen Sonke, chercheur CNRS au laboratoire Géosciences Environnement Toulouse (GET-OMP, CNRS:Université Toulouse III – Paul Sabatier/IRD/CNES)

Actualité sur l’Institut National des Sciences de l’Univers

Sources :

Petrova, M. V.; Krisch, S.; Lodeiro, P.; Valk, O.; Dufour, A.; Rijkenberg, M. J. A.; Achterberg, E. P.; Rabe, B.; van der Loeff, M. R.; Hamelin, B.; Sonke, J.E., Garnier, C.; Heimbürger-Boavida, L.E. Mercury Species Export from the Arctic to the Atlantic Ocean. Mar. Chem. 2020, 103855. https://doi.org/10.1016/j.marchem.2020.103855

Plus d'actualités

Actualité

Quels liens entre courant circumpolaire Antarctique et climat global ?

Des chercheurs des laboratoires Chrono-Environnement (CNRS/UFC), Géosciences environnement Toulouse (GET/OMP/CNRS/IRD/CNES/UT3 Paul Sabatier) et du Laboratoire d’Etudes en Géophysique et Océanographie Spatiales (LEGOS/OMP/CNES/CNRS/IRD/UT3 Paul Sabatier) viennent d’apporter une nouvelle contrainte temporelle […]

09.04.2021

Publication

Bassins pétroliers et failles actives

Dans le nord du Pérou, certains bassins pétroliers situés sur le piemond des Andes orientales sont exposés aux risques naturels liés à l’activité du front orogénique. Les failles actives s’y […]

03.03.2021

Actualité

Observation précise de la déformation de la Terre à long terme : nouveau regard approfondi sur l’impact des discontinuités de position GNSS

Une nouvelle étude montre que l’impact des discontinuités dans les séries de position GNSS est bien plus inquiétant que ce qui était connu auparavant avec un impact grave sur l’observabilité […]

02.03.2021

Rechercher