Vers une contrainte des paléoenvironnements et de la géodynamique du supercontinent Rodinia

La suture panafricaine de l’Araguaia Belt au Brésil est marquée par une série d’unités ophiolitiques mal contraintes âgées d’environ 750 Ma. Cette première étude pétro-géochimique d’envergure sur ces unités ultramafiques et les laves associés nous permet de proposer que l’Araguaia Belt constitue les reliques d’une marge passive hyper-étendue (ou TOC, transition océan-continent) à la bordure Est du Craton Amazonien. Ce résultat apporte une nouvelle pièce au puzzle pour contraindre le paléoenvironnement et la géodynamique du supercontinent Rodinia.

(a) Carte schématique des principales unités lithotectonique du Brésil. (b) Profil schématique de la marge hyper-étendue de l’Araguaia Belt aux alentours de 750 Ma (profil en rouge sur a).

Sources :

F. Hodel, R.I.F. Trindade, M. Macouin, V.T. Meira, E.L. Dantas, M.A.P. Paixão, M. Rospabé, M.P. Castro, G.N. Queiroga, A.R. Alkmim, C.C. Lana, 2019. A Neoproterozoic hyper-extended margin associated with Rodinia's demise and Gondwana's build-up: The Araguaia Belt, central Brazil, Gondwana Research, 66, 43-62

Plus d'actualités

Actualité

Le mercure en BD

Le laboratoire Géosciences Environnement Toulouse a le plaisir de partager cette petite histoire du mercure en bande-dessinée. Venez découvrir ce métal mystérieux ! La BD mercure est en ligne sur […]

03.12.2021

Actualité

Du nouveau dans l’International Research Project CEFIRSE

La Cellule Franco-Indienne de Recherche en Sciences de l’Eau a été créée en 2000 par l’IRD et l’Indian Institute of Science (Bangalore, Inde). Devenue Laboratoire Mixte International IRD-IISc en 2009, […]

Actualité

L’histoire récente du magmatisme Hawaïen enfin dévoilée

Les liquides riches en carbone sont des agents métasomatiques importants du manteau terrestre. La métasomatose est le transfert chimique d’un solide à un autre, le plus souvent par l’intermédiaire de […]

24.11.2021

Rechercher