Premiers résultats de NanoEnvi!

NanoEnvi est un projet transdisciplinaire qui s’intéresse au devenir des particules et nanoparticules magnétiques issues du trafic routier dans la ville de Toulouse à l’intérieur des logements, dans la rue et dans la Garonne.

165 capteurs ont été distribués dans Toulouse et 65 entretiens ont été menés dans le cadre du master de sociologie de Sandrine Suchon.

La restitution des premiers résultats du projet NanoEnvi est prévue sous la forme d’une conférence-atelier lors des deux dates et lieux suivants :

–       le samedi 29 février à 10h à la salle San-Subra suivi d’un apéritif convivial

Salle San-Subra, 4 rue San-Subra 31300 Toulouse. Métro Saint Cyprien

–       le jeudi 5 mars à 20h à l’espace Duranti, salle Osete, précédé d’un cocktail de bienvenue à partir de 19h30

Salle Duranti-Osete, 6 rue du Lieutenant-Colonel Pélissier, 31000 Toulouse – Métro Jean Jaurès.

Cette restitution est réservée aux participants, y compris ceux qui n’auraient pas pu  rendre les capteurs.

Sources :

Sandrine Souchon. Les perceptions de la pollution nanoparticulaire émise par la circulation automobile à Toulouse. Mémoire de Master 2 Villes Habitat et Transition Écologique. Mention Urbanisme et Aménagement.

Plus d'actualités

Actualité

Swings #3 : Sources hydrothermales, à la découverte des geysers des mers

Dans les abysses océaniques, un phénomène spectaculaire se produit : les sources hydrothermales. Riches en nutriments et éléments chimiques, ces formations géologiques, comparables à des geysers, sont essentielles à la vie […]

05.02.2021

Actualité

L’orpaillage sauvage sous l’œil des IA

Les scientifiques développent une technique mêlant algorithmes, machine learning et images spatiales pour détecter les sites d’orpaillage artisanal et leur évolution. Cet instrument innovant pourrait permettre d’encadrer le secteur pour […]

13.01.2021

Actualité

Les propriétés magnétiques des minéraux comme traceurs de l’histoire métamorphique ou hydrothermale de la Terre

Les spinelles sont un minéral commun dans les roches mafiques et ultramafiques, terrestres ou extraterrestres. Parce qu’ils sont souvent au moins partiellement préservés, même dans le cas de roches hautement […]

23.10.2020

Rechercher