Voir l’accumulation de magma dans la croûte depuis l’espace

Voir l'accumulation de magma dans la croûte depuis l'espace
Voir l’accumulation de magma dans la croûte depuis l’espace

Les mécanismes et la dynamique de l’ascension et du stockage des magmas dans la croûte restent encore mal connus. La question de savoir pourquoi un réservoir magmatique peut produire une éruption explosive majeure ou se transformer en vaste intrusion magmatique de type sill ou pluton n’est toujours pas résolue. Le complexe volcanique du Lazufre-Lastarria, situé dans la cordillère andine centrale à la frontière du Chili et de l’Argentine, est l’un des rares sites au monde où des observations géophysiques peuvent apporter des informations essentielles sur la localisation et l’évolution d’une telle intrusion magmatique en zone de subduction. Sur ce site, des mesures satellitaires InSAR (Interferometric Synthetic Aperture radar) ont en effet mis en évidence un signal de déformation de grande longueur d’onde (50 km par 40 km), qui a débuté en 1998. Plusieurs études scientifiques réalisées sur ce site se sont accordées sur  le fait que ce signal était directement en relation avec une accumulation importante de magma dans la croûte supérieure, mais une controverse existait sur la nature du processus à l’origine du signal. Nos travaux, basés sur l’inversion de séries temporelles InSAR et GPS acquises sur cette zone de déformation, montrent que contrairement à ce qui était affirmé dans de précédentes études, ce signal n’est pas dû à l’extension latérale d’un sill, mais est provoqué par l’augmentation de pression d’une grande source magmatique de forme tabulaire dont la dimension et la localisation n’ont pas significativement changé depuis 10 ans.

Référence :

Remy, D., J. L. Froger, H. Perfettini, S. Bonvalot, G. Gabalda, F. Albino, V. Cayol, D. Legrand, and M. D. Saint Blanquat (2014), Persistent uplift of the Lazufre volcanic complex (Central Andes): New insights from PCAIM inversion of InSAR time series and GPS data,Geochemistry, Geophysics, Geosystems, doi:10.1002/2014GC005370

Contact : Dominique Rémy

Plus d'actualités

Actualité

Quels liens entre courant circumpolaire Antarctique et climat global ?

Des chercheurs des laboratoires Chrono-Environnement (CNRS/UFC), Géosciences environnement Toulouse (GET/OMP/CNRS/IRD/CNES/UT3 Paul Sabatier) et du Laboratoire d’Etudes en Géophysique et Océanographie Spatiales (LEGOS/OMP/CNES/CNRS/IRD/UT3 Paul Sabatier) viennent d’apporter une nouvelle contrainte temporelle […]

09.04.2021

Publication

Bassins pétroliers et failles actives

Dans le nord du Pérou, certains bassins pétroliers situés sur le piemond des Andes orientales sont exposés aux risques naturels liés à l’activité du front orogénique. Les failles actives s’y […]

03.03.2021

Actualité

Observation précise de la déformation de la Terre à long terme : nouveau regard approfondi sur l’impact des discontinuités de position GNSS

Une nouvelle étude montre que l’impact des discontinuités dans les séries de position GNSS est bien plus inquiétant que ce qui était connu auparavant avec un impact grave sur l’observabilité […]

02.03.2021

Rechercher