Observatoire Fond de Mer EMSO-Açores

Manœuvre de bord de la station SEAMON. Crédit : Alain Castillo
Manœuvre de bord de la station SEAMON © Alain Castillo

Et c’est reparti ! Pour la sixième année consécutive, les équipes
du CNRS, de l’IFREMER et de l’Université des Açores embarquent sur
le navire océanographique _Pourquoi Pas ?_ pour effectuer la
maintenance de l’observatoire fond de mer au champ hydrothermal de
Lucky Strike (37°N, Dorsale médio-Atlantique). Trois membres du GET
participent à cette campagne. Leur mission sera de prélever avec
l’aide du ROV Victor6000 des fluides hydrothermaux de haute
température de différents évents situés à plus de 1700m de
profondeur sous la mer. Thomas Leleu (doctorant au GET) suit cette
aventure des grands fonds depuis 2013. A leur retour de mer, les
échantillons seront analysés sur toutes les coutures !

Contact : Valérie Chavagnac

Plus d'actualités

Actualité

C’est la faille qui casse l’oeuf ou l’oeuf qui casse la faille ? de failles et volcans au sud Chili

Le sud de la marge Andine comporte de nombreux systèmes volcaniques, géothermaux et minéralisés, témoins d’une migration importante de fluides à travers la croûte. On ne comprend pas bien comment […]

29.07.2021

Actualité

Comment les falaises basques s’effondrent-elles ?

La Corniche Basque, entre Saint-Jean de Luz et Hendaye est fragilisée par la mer, ce qui met en péril le sentier littoral et une route départementale. Une équipe de recherche […]

22.07.2021

Actualité

La formation du plateau de Démérara

La marge continentale du Craton des Guyanes s’est formée à l’intersection entre l’Océan Atlantique et Équatorial, formés successivement depuis 150 Ma, achevant ainsi la dispersion du supercontinent Gondwana. Au cours […]

Rechercher