Observatoire Fond de Mer EMSO-Açores

Manœuvre de bord de la station SEAMON. Crédit : Alain Castillo
Manœuvre de bord de la station SEAMON © Alain Castillo

Et c’est reparti ! Pour la sixième année consécutive, les équipes
du CNRS, de l’IFREMER et de l’Université des Açores embarquent sur
le navire océanographique _Pourquoi Pas ?_ pour effectuer la
maintenance de l’observatoire fond de mer au champ hydrothermal de
Lucky Strike (37°N, Dorsale médio-Atlantique). Trois membres du GET
participent à cette campagne. Leur mission sera de prélever avec
l’aide du ROV Victor6000 des fluides hydrothermaux de haute
température de différents évents situés à plus de 1700m de
profondeur sous la mer. Thomas Leleu (doctorant au GET) suit cette
aventure des grands fonds depuis 2013. A leur retour de mer, les
échantillons seront analysés sur toutes les coutures !

Contact : Valérie Chavagnac

Plus d'actualités

Publication

Une analyse approfondie remet en cause des résultats récents relativisant le déclin des insectes

A contre courant de publications antérieures alertant sur les fortes diminutions des communautés d’insectes à l’échelle du globe, van Klink et al. concluaient dans la revue Science en avril 2020 à une baisse plus […]

09.02.2021

Actualité

Swings #3 : Sources hydrothermales, à la découverte des geysers des mers

Dans les abysses océaniques, un phénomène spectaculaire se produit : les sources hydrothermales. Riches en nutriments et éléments chimiques, ces formations géologiques, comparables à des geysers, sont essentielles à la vie […]

05.02.2021

Actualité

L’orpaillage sauvage sous l’œil des IA

Les scientifiques développent une technique mêlant algorithmes, machine learning et images spatiales pour détecter les sites d’orpaillage artisanal et leur évolution. Cet instrument innovant pourrait permettre d’encadrer le secteur pour […]

13.01.2021

Rechercher