Les isotopes du mercure

Les isotopes du mercure

Jeroen Sonke, chercheur au sein de la thématique « Géochimie des Isotopes Stables Non-Traditionnels » du GET, et Joel Blum de l’Université du Michigan co-éditent en cette début d’année 2013 un numéro spécial de la revue Chemical Geology intitulé « Advances in Mercury Stable Isotope Biogeochemistry ». Ce numéro spécial fait le point sur dix ans de recherches sur les isotopes du mercure. En effet, depuis 2001, plus de 80 publications ont exploré le fractionnement des isotopes du mercure dans les minéraux, les sols et sédiments, l’atmosphère, l’eau et le vivant, ou du point vue expérimentale ou théorique. Le Hg possède sept isotopes stables, lesquels se résument en quatre signatures isotopiques utiles. Ces signatures isotopiques peuvent être utilisées pour tracer les sources et les processus de transformation qui caractérisent le cycle biogéochimique  du mercure.

Ce numéro spécial  démontre que les signatures isotopiques tracent avec succès les émissions du mercure des usines et des mines à l’échelle régionale, mais fait aussi le constat que les mécanismes de fractionnement isotopiques restent mal connus.

La plupart des études isotopiques du mercure sont motivées par sa toxicité et le besoin de comprendre l’impact du mercure sur l’homme. Il reste désormais à explorer le potentiel de traçage d’événements anciens à l’aide des isotopes du mercure, comme l’oxydation des océans et de l’atmosphère terrestres ou les flux volcaniques au cours des temps géologiques.

Le 12 au 18 juillet 2013 le laboratoire d’Ecologie fonctionnelle de l’OMP organisera à Toulouse (au Muséum)  la 29ème « International Conference for the Society for Environmental Geochemistry and Health ». Pour ceux qui veulent en savoir plus sur le mercure, Jeroen Sonke et ses collègues du GET y organisent une session spéciale sur les aspects environnementaux du mercure.

Plus d’informations sur :

Elsevier’s Chemical Geology Special Issue

SEGH 2013 “Frontiers in Mercury Biogeochemistry and Health”

Géochimie des Isotopes Stables Non-Traditionnels (GIN)

Contact: Sonke Jeroen

Plus d'actualités

Actualité

Quels liens entre courant circumpolaire Antarctique et climat global ?

Des chercheurs des laboratoires Chrono-Environnement (CNRS/UFC), Géosciences environnement Toulouse (GET/OMP/CNRS/IRD/CNES/UT3 Paul Sabatier) et du Laboratoire d’Etudes en Géophysique et Océanographie Spatiales (LEGOS/OMP/CNES/CNRS/IRD/UT3 Paul Sabatier) viennent d’apporter une nouvelle contrainte temporelle […]

09.04.2021

Publication

Bassins pétroliers et failles actives

Dans le nord du Pérou, certains bassins pétroliers situés sur le piemond des Andes orientales sont exposés aux risques naturels liés à l’activité du front orogénique. Les failles actives s’y […]

03.03.2021

Actualité

Observation précise de la déformation de la Terre à long terme : nouveau regard approfondi sur l’impact des discontinuités de position GNSS

Une nouvelle étude montre que l’impact des discontinuités dans les séries de position GNSS est bien plus inquiétant que ce qui était connu auparavant avec un impact grave sur l’observabilité […]

02.03.2021

Rechercher