Integrated Ocean Drilling Program expedition 345

L’expédition 345 du programme IODP se déroulera du 13 décembre 2012 au 12 février 2013 dans l’Océan Pacifique, vers 2°N et 101°W. Le site retenu est un fossé d’effondrement baptisé « Hess Deep », profond de 5500 mètres. Ce rift est situé à la pointe de la dorsale Cocos-Nazca qui se propage vers l’Ouest à la vitesse de quelques cm/an. Il dissèque profondément la croûte océanique accrétée le long de la Dorsale Est-Pacifique (EPR). L’objectif de l’expédition 345 est de forer dans les roches de la croûte océanique profonde et du manteau superficiel mises à nu par cette tectonique en extension. Elles témoignent de l’activité récente (1 Ma) de l’EPR, dorsale à taux d’expansion rapide (13 cm/an). On espère ainsi mieux contraindre les processus magmatiques, hydrothermaux et tectoniques profonds dans ce contexte toujours mal connu.

Deux chercheurs de Géosciences Montpellier (Marguerite Godard et Benoît Ildefonse) et un chercheur du GET (Georges Ceuleneer) feront partie de l’équipe scientifique embarquée. Un professeur de SVT du Lycée International de Valbonne (Jean-Luc Bérenguer) sera Education Officer à bord et assurera la liaison via un blog et des visio-conférences vers le grand public.

Contact : Georges Ceuleneer

Plus d'actualités

Actualités

Les métaux sous l’influence de l’horloge circadienne des biofilms phototrophes

Les biofilms phototrophes sont des agrégats microbiens qui constituent la base de la chaîne trophique des écosystèmes d’eaux douces de surface. Ils se caractérisent par une grande biodiversité de microorganismes portant des fonctions essentielles, à l’origine des processus d’autoépuration des cours d’eau. Ils sont le siège d’interactions biogéochimiques, notamment avec les métaux véhiculés par la […]

09.09.2020

Actualités

Le voyage du soufre dans les fluides hydrothermaux raconté par ses isotopes

Les transferts du soufre dans la nature sont en grande partie contrôlés par les fluides hydrothermaux qui le véhiculent à travers la croûte terrestre et le précipitent, en remontant à la surface ou en se refroidissant, souvent sous forme de soufre natif. Mais peut-il aider à reconstituer l’origine et l’évolution des fluides dans les profondeurs? […]

Actualités

[Actualité scientifique] L’océan Arctique exporte du mercure vers l’océan Atlantique

Plusieurs bilans de mercure réalisé par différentes équipes indiquent qu’il y aurait une exportation nette de mercure de l’Arctique vers l’Atlantique, via le détroit de Fram, seul lien profond entre ces deux océans. Cependant, ces estimations étaient par trop approximatives du fait qu’elles ne se basaient pas sur des observations. Grâce aux nouvelles données acquises […]

23.07.2020

Rechercher