La synthèse minérale : un outil pour l’innovation

Synthèse de nano particules de talc

Les nano et micro particules sont au cœur d’un nombre grandissant de procédés industriels (technologie aérospatiale, additifs pour polymères et peintures, …). La maîtrise de leur synthèse est donc un enjeu stratégique.

Les chercheurs de l’ERT « Géomatériaux » (Equipe de Recherche Technologique) du GET ont développé des méthodes de synthèse de nano et micro particules de talc qui possèdent des propriétés physicochimiques (comme leur pureté chimique et minéralogique) que ne possède pas le talc naturel broyé. En 2010, un nouveau procédé chimique de synthèse a été breveté en partenariat avec la société Luzenac Europe (Rio Tinto Minerals). Ce procédé innovant, peu coûteux et respectueux de l’environnement permet dans un futur proche d’envisager l’industrialisation de leur production. Des tests utilisant ces nouvelles particules comme lubrifiant sec pour des applications sur des matériaux à haute performance sont déjà lancés et l’optimisation de ce procédé de chimie verte est actuellement en cours au laboratoire.

Contacts :

Christophe Le Roux et François Martin

Plus d'actualités

Actualité

C’est la faille qui casse l’oeuf ou l’oeuf qui casse la faille ? de failles et volcans au sud Chili

Le sud de la marge Andine comporte de nombreux systèmes volcaniques, géothermaux et minéralisés, témoins d’une migration importante de fluides à travers la croûte. On ne comprend pas bien comment […]

29.07.2021

Actualité

Comment les falaises basques s’effondrent-elles ?

La Corniche Basque, entre Saint-Jean de Luz et Hendaye est fragilisée par la mer, ce qui met en péril le sentier littoral et une route départementale. Une équipe de recherche […]

22.07.2021

Actualité

La formation du plateau de Démérara

La marge continentale du Craton des Guyanes s’est formée à l’intersection entre l’Océan Atlantique et Équatorial, formés successivement depuis 150 Ma, achevant ainsi la dispersion du supercontinent Gondwana. Au cours […]

Rechercher