HiPerBorea: High Performance computing for quantifying climate change impacts on Boreal Areas

Responsable du projet: Laurent Orgogozo

Le changement climatique en cours est particulièrement intense dans les régions boréales, avec des conséquences majeurs localement (~4 millions d’habitants), continentalement (e.g. : ressources, transports) et globalement (e.g. : amplification arctique). Une des spécificités principales des surfaces continentales arctiques et sub-arctiques est la présence de pergélisol (permafrost), du sol gelé en profondeur tout au long de l’année, qui couvre approximativement un quart des terres émergés de l’hémisphère nord. En fondant, le permafrost déstabilise les hydrosystèmes et les infrastructures, libère du carbone organique, modifie les flux biogéochimiques, … L’anticipation de la dynamique des pergélisols sous changement climatique est donc un enjeu scientifique majeur.

Le projet HiPerBorea vise à quantifier l’impact du changement climatique sur les permafrost boréaux en recourant au calcul à hautes performances, en utilisant des outils numériques spécialement développés sous OpenFOAM sur des supercalculateurs d’aujourd’hui, comme Olympe (CALMIP) ou Occigen (CINES).

Pour parvenir à cet objectif, HiPerBorea met en œuvre une collaboration entre quatre laboratoires français (GET, IMFT, LSCE, CESBIO) et des partenaires internationaux (Russie, Suède) du réseau INTERACT et de l’IRN TTS sur 4 ans.

Rechercher