Les lacs amazoniens, pièges à carbone menacés

Des scientifiques de l’IRD et leurs partenaires au Brésil mettent en lumière le rôle fondamental des lacs amazoniens dans le piégeage du carbone atmosphérique dans les sédiments. Ils montrent aussi les menaces qui pèsent sur les mécanismes impliqués dans cette accumulation et recommandent une gestion durable de ces écosystèmes.

Chauds et humides, les écosystèmes des lacs tropicaux et de leurs environs forestiers sont extrêmement productifs en biomasse aquatique et terrestre. De ce fait, les lacs reçoivent beaucoup de sédiments organiques et inorganiques provenant de vastes bassins versants, drainés par les eaux. « Si une partie de la biomasse y est convertie en gaz à effet de serre par décomposition biologique, une importante quantité est également accumulée dans les sédiments sur leurs fonds et sort ainsi du cycle atmosphérique du carbone », indique Patricia Turcq, biogéochimiste à GET.

La forêt tropicale humide autour des lacs tropicaux produit une formidable biomasse qui peut ensuite être en partie intégrée aux sédiments lacustres. © Humberto Marotta

Lire la suite de l’actualité sur le site de l’IRD.

Contact GET: Patricia Turcq (DR IRD/GET)

Sources :

Leonardo Amora-Nogueira, Christian J. Sanders, Alex Enrich-Prast, Luciana Silva Monteiro Sanders, Rodrigo Coutinho Abuchacra, Patricia F. Moreira-Turcq, Renato Campello Cordeiro, Vincent Gauci, Luciane Silva Moreira, Fausto Machado-Silva, Renata Libonati, Thairiny Fonseca, Cristiane Nunes Francisco & Humberto Marotta, Tropical forests as drivers of lake carbon burial, Nature Communication, juillet 2022

Plus d'actualités

Zone-art: la première résidence arts sciences du Réseau des Zones Ateliers

« L’article universitaire n’est pas le seul format d’écriture pour faire de la théorie. On peut faire de la théorie avec une caméra, un pinceau, une partition, etc.  (…) une théorie […]

Une étude minéralogique dévoile les secrets des failles transformantes océaniques

Une équipe franco-italienne, impliquant notamment le laboratoire Géosciences environnement Toulouse (GET, CNES/CNRS/IRD/UT3), a étudié les processus géologiques et minéralogiques qui se produisent aux frontières des plaques tectoniques. Leurs résultats, éclairant […]

Mercure atmosphérique : une décennie d’observations sur l’île Amsterdam

La publication récente d’un data paper  par une équipe de recherche incluant des scientifiques du CNRS Terre & Univers met en lumière une série unique de mesures du mercure atmosphérique sur l’île Amsterdam, […]

Rechercher