Quand les écorces font participer les écoliers sur la connaissance de l’air qu’ils respirent

L’exposition des enfants à la pollution atmosphérique affecte à la fois leur santé et leurs capacités d’apprentissage. La surveillance des particules en suspension dans l’air, dans les environnements scolaires, semble essentielle pour lutter contre la pollution de l’air dans les écoles. Cette étude a été menée dans une perspective de coproduction de connaissances par une équipe franco-brésilienne et qui intègre les projets de recherche de la MITI Nano-Envi et de l’ANR Breathe.

Particules piégées sur une écorce de platane, observation par microscopie électronique à balayage. ©GET

Lire la suite
sur le site de l’INSU

Contacts: Mélina Macouin (CR CNRS), Sonia Rousse (CR IRD) et Arua Sa Silva Leite (dr GET)

Sources :

Da Silva Leite, A., Rousse, S., Léon, J.-F., Trindade, R.I., Haoues-Jouve, S., Carvallo, C., et al. (2022). Barking up the right tree: Using tree bark to track airborne particles in school environment and link science to society. GeoHealth, 6, e2022GH000633.

Plus d'actualités

Résultat scientifique

Un simulateur de pergélisol pour mieux anticiper les conséquences de son dégel

En se basant sur des supercalculateurs parmi les plus puissants, une équipe du laboratoire Géosciences environnement Toulouse (GET, UT3/CNRS) développe un nouveau simulateur permettant de modéliser en détail les effets […]

13.09.2022

Résultat scientifique

Les bouffées d’oxygène des zones de subduction

Les zones de subduction représentent des lieux privilégiés de recyclage de la matière sur Terre. Ils sont aussi de véritables ‘usines à redox’ où les éléments chimiques voient leur degré […]

12.09.2022

Résultat scientifique

Afrique de l’Ouest: quand deux continents entraient en collision

Il y a deux milliards d’années, la chaîne de montagne éburnéenne, qui s’étend du Niger à la Côte d’Ivoire, est entrée en collision avec le « continent de Man », […]

27.07.2022

Rechercher