Contamination des sédiments de la vallée de l’Orbiel par l’ancienne activité minière de Salsigne

Afin d’établir de façon rigoureuse un diagnostic de la contamination des sols et sédiments dans un territoire, il est tout d’abord nécessaire d’en définir le bruit de fond géochimique qui servira de référence locale. C’est ce qu’on fait des scientifiques du laboratoire Géosciences Environnement Toulouse (GET/OMP – CNRS/IRD/CNES/UT3 Paul Sabatier) et du Laboratoire de Chimie Agro-industrielle (LCA – Toulouse INP/INRAE) dans la vallée de l’Orbiel (Aude) où se trouvait les mines de Salsigne. Leurs travaux parus dans Chemosphere, montrent que l’activité minière a entraîné une forte contamination de plusieurs éléments dont l’arsenic.

Plus ample information sur le site de l’université de Toulouse.

Contacts
Jérôme Viers – enseignant-chercheur UT3 au GET/OMP
Eva Schreck – enseignante-chercheuse UT3 au GET/OMP

Plus d'actualités

Zone-art: la première résidence arts sciences du Réseau des Zones Ateliers

« L’article universitaire n’est pas le seul format d’écriture pour faire de la théorie. On peut faire de la théorie avec une caméra, un pinceau, une partition, etc.  (…) une théorie […]

Une étude minéralogique dévoile les secrets des failles transformantes océaniques

Une équipe franco-italienne, impliquant notamment le laboratoire Géosciences environnement Toulouse (GET, CNES/CNRS/IRD/UT3), a étudié les processus géologiques et minéralogiques qui se produisent aux frontières des plaques tectoniques. Leurs résultats, éclairant […]

Mercure atmosphérique : une décennie d’observations sur l’île Amsterdam

La publication récente d’un data paper  par une équipe de recherche incluant des scientifiques du CNRS Terre & Univers met en lumière une série unique de mesures du mercure atmosphérique sur l’île Amsterdam, […]

Rechercher