Retour sur l’atelier Sciences de la durabilité – Santé Environnement Climat

Les 9 et 10 décembre derniers, à Montpellier, sous l’impulsion de l’IRD et de la Mission pour la promotion de l’interdisciplinarité et de l’inter-sectorialité,  plus d’une vingtaine de scientifiques et partenaires multidisciplinaires, internationaux (*) se sont réunis pour un atelier consacré aux sciences de la durabilité – Santé Environnement Climat. Identifier les pistes de convergence entre santé, environnement et climat était l’objectif de cet atelier. Retour sur ces deux journées d’intense dialogue et leurs résultats.

Le contexte

L’augmentation des gaz à effet de serre et ses effets délétères sur le climat, la dégradation des terres, la  pollution  des  sols,  de  l’air,  de  l’eau,  la  déforestation  constituent  autant  de  menaces  pour  la  santé  humaine.  Les  changements  environnementaux  s’accompagnent  ainsi de  l’émergence  et  diffusion  de  nouvelles  maladies  infectieuses  qui  affectent  l’homme,  les  animaux et les végétaux. Le  rapport  spécial  «  1.5°C  »  du  GIEC  indique  également que  le  réchauffement  de  la  température  à  la  surface  de  la  planète  et  les  événements  d’extrêmes températures vont altérer la santé humaine. L’OMS estime quant à elle que ces nouvelles conditions vont entrainer une augmentation de 250.000 décès par an (période 2030-2050). Si l’importance de réduire les émissions de GES (en particulier les émissions d’origine anthropique) est un enjeu majeur pour atteindre les objectifs de développement durable, la réduction des causes de pollution de l’environnement ne doit pas être le parent pauvre de l’action politique.  De nombreux chercheurs, sur la base du concept « d’Exposome », appellent à une révision des systèmes de santé et préconise « une vision holistique de la santé » et une convergence des agendas climat et santé.  C’est dans ce contexte que s’est réuni l’atelier avec pour objectif de trouver des pistes de convergence entre santé, environnement et climat.

L’atelier

L’Atelier  a  réuni  une  vingtaine de personnes provenant majoritairement du monde académique des pays du Nord et du Sud (Niger, Sénégal, Burkina Faso, France), des partenaires techniques et financiers (Agence française pour le développement, AFD) , d’organisations régionales (Centre Africain pour les Applications de la Météorologie au Développement ACMAD Niger) .  Après  2  jours  de  travail  qui  ont  couplé  séances  plénières  et  travaux  en  groupes,  mais  toujours  sur  des  formats  participatifs,  plusieurs pistes d’actions autour du Nexus « Santé-Environnement-Climat » et des sciences de la durabilité ont pu être proposées. Elles concernent aussi bien des aspects scientifiques, éducatifs, politiques et collaboratifs. Ces pistes d’actions complètent le premier volet d’un agenda d’action commencé lors de l’atelier Production et Consommation durables, organisé en octobre 2019 au Maroc par l’IRD.

5 Principales actions/pistes de réflexions ont été proposées, avec un plan d’actions associé :

  • Un nouvel agenda pour la recherche ;  un travail exploratoire autour de 6 thèmes de recherche dont le premier est l’impact des pollutions (air, eau, sol, océan) sur la santé (One Health) dans le contexte de dégradation des conditions environnementales.
  • Agir au niveau des formations et du renforcement des capacités sur les approches interdisciplinaires, transdisciplinaires et autour de la durabilité.
  • Vers des lieux multi acteurs dédiés aux approches interdisciplinaires et trans-disciplinaires.
  • Mise en réseau des acteurs « Santé-Environnement-Climat ».
  • Activités de plaidoyer auprès des institutions

(*) Les participants :

  • Institut de Recherche pour le Développement (IRD)
  • Ecoles des Mines et Télécom Alès (IMT Alès)
  • ACMAD Centre Africain pour les Applications de la Météorologie au Développement (Niger)
  • ASAFF (Burkina Faso)
  • Université de Ouagadougou
  • Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD, Sénégal)
  • Université Félix Houphouët-Boigny (Côte d’Ivoire)
  • Agence française pour le développement (AFD)
  • Toilettes du monde (ONG)

Tous les résultats sont disponibles, traces, outils et techniques d’animation utilisés lors de cet atelier sont disponibles sur le site planète-ird.


Contact: Laurence Maurice

Plus d'actualités

Actualités

L’énigme de la formation de la Montagne Noire enfin résolue

Au cours de l’érection de la chaîne de montagnes varisque au Carbonifère (entre 360 et 300 millions d’années), au lieu de s’avancer vers le sud sur l’avant-pays languedocien comme on […]

28.05.2020

Actualités

Polydiapirs dans la croûte terrestre par une modélisation mécanique 3D

La tectonique des plaques considérant une lithosphère rigide n’est pas applicable à l’échelle de la croûte dans les zones de convergence de plaques, notamment lorsque la croûte fond partiellement du […]

27.05.2020

Actualités

Vers une contrainte des paléoenvironnements et de la géodynamique du supercontinent Rodinia

La suture panafricaine de l’Araguaia Belt au Brésil est marquée par une série d’unités ophiolitiques mal contraintes âgées d’environ 750 Ma. Cette première étude pétro-géochimique d’envergure sur ces unités ultramafiques […]

25.05.2020

Rechercher