Venez découvrir les coulisses des cavités souterraines de la grotte de Pech Merle

Témoin précieux de l’art préhistorique, la grotte du Pech Merle est passée au crible du scanner des scientifiques toulousains. Reconstituer les volumes de toutes ses cavités permettra de comprendre la circulation de l’air et les variations de CO2 qui rendent ses parois ornées si fragiles.

La grotte du Pech Merle est l’une des rares grottes ornées du Paléolithique ouverte au public, mais sous conditions. 25 personnes et leur guide découvrent en un temps chronométré les fresques datant de plus de 20 000 ans. Au cœur du département du Lot, ce joyau de la préhistoire mobilise l’expertise de nombreux domaines scientifiques : la géologie mais aussi l’hydrologie, la biologie, l’aérologie, etc. L’enjeu est de maintenir les conditions environnementales optimales pour garantir la conservation des peintures rupestres et autres curiosités géologiques. Par la reconstitution 3D de l’ensemble des cavités de la grotte ainsi que son extérieur, les chercheurs du laboratoire Géosciences Environnement Toulouse (GET) en partenariat avec le bureau d’étude Géologie Environnement Conseil et la commune de Cabrerets, affinent nos connaissances de la circulation générale de l’air et de son interaction avec les précieuses parois de cette grotte.

Retrouvez toutes les informations sur le site de l’exploreur de l’Université de Toulouse III.

Chercheurs du GET impliqués: Stéphane Bonnet, Bruno Lartiges, Yoann Denèle et Vincent Regard, enseignants-chercheurs à l’Université Toulouse III – Paul Sabatier

Plus d'actualités

Actualités

Les Andes s’élargissent, mais pourquoi?

Pourquoi et comment le glissement d’une plaque océanique (Nazca) sous une plaque continentale (Amérique du Sud) peut-il conduire à la formation d’une chaîne de montagnes parmi les plus hautes du […]

03.04.2020

Actualités

L’âge du cuivre dans l’Atacama

Une équipe de l’IRD et ses partenaires réalisent la première datation directe d’un gisement de cuivre. En analysant ce minerai issu du désert d’Atacama au Chili, les scientifiques avancent dans […]

19.03.2020

Actualités

NanoEnvi : Que deviennent les particules émises par les voitures à Toulouse ?

Pendant un an, des habitants et habitantes de Toulouse et de Balma ont participé au projet de recherche participative NanoEnvi et ont ainsi aidé les scientifiques à faire avancer la […]

09.03.2020

Rechercher

UMR 5563 CNRS / UR 234 IRD / UM 97 UPS / CNES

Observatoire Midi-Pyrénées
14, avenue Édouard Belin
31400 TOULOUSE

Tel : 0561332647

Fax : 0561332560