L’Amazone au plus bas…

Au cours de la dernière décennie, le bassin amazonien a été touché par de nombreux événements climatiques extrêmes comme la sécheresse exceptionnelle de 2005, qui a eu de fortes répercussions sur les écosystèmes et les activités humaines. Malgré l’importance que revêt le suivi des stocks et flux d’eau dans les grands bassins fluviaux, la faible quantité de mesures disponibles de niveaux d’eau  et de débits ne permet pas de caractériser la signature de tels événements sur la dynamique des eaux de surface.
Une équipe composée de chercheurs de l’Observatoire Midi-Pyrénées (GET et LEGOS), de l’Observatoire de Paris, de l’UMR Espace-Dev de Montpellier, et de l’Université de Manaus a utilisé des observations multi-satellitaires de l’étendue des surfaces inondées et des niveaux d’eau pour suivre les variations de stock d’eau de surface au pas de temps mensuel entre 2003 et 2007. Elle a pu montrer, entre autres, qu’au cours de la sécheresse de 2005, le volume d’eau présent dans les fleuves et les plaines d’inondation accusait un déficit de 130 km3 (ou 70%) par rapport à sa valeur moyenne sur la période 2003-2007.

Référence :

Frappart F., Papa, F., Santos da Silva, Ramillien G., Prigent C., Seyler F., Calmant S. Surface freshwater storage in the Amazon basin during the 2005 exceptional drought, Environmental Research Letters, in press.

Contacts: Frédéric Frappart, Guillaume Ramilien

Plus d'actualités

Actualités

Les métaux sous l’influence de l’horloge circadienne des biofilms phototrophes

Les biofilms phototrophes sont des agrégats microbiens qui constituent la base de la chaîne trophique des écosystèmes d’eaux douces de surface. Ils se caractérisent par une grande biodiversité de microorganismes portant des fonctions essentielles, à l’origine des processus d’autoépuration des cours d’eau. Ils sont le siège d’interactions biogéochimiques, notamment avec les métaux véhiculés par la […]

09.09.2020

Actualités

Le voyage du soufre dans les fluides hydrothermaux raconté par ses isotopes

Les transferts du soufre dans la nature sont en grande partie contrôlés par les fluides hydrothermaux qui le véhiculent à travers la croûte terrestre et le précipitent, en remontant à la surface ou en se refroidissant, souvent sous forme de soufre natif. Mais peut-il aider à reconstituer l’origine et l’évolution des fluides dans les profondeurs? […]

Actualités

[Actualité scientifique] L’océan Arctique exporte du mercure vers l’océan Atlantique

Plusieurs bilans de mercure réalisé par différentes équipes indiquent qu’il y aurait une exportation nette de mercure de l’Arctique vers l’Atlantique, via le détroit de Fram, seul lien profond entre ces deux océans. Cependant, ces estimations étaient par trop approximatives du fait qu’elles ne se basaient pas sur des observations. Grâce aux nouvelles données acquises […]

23.07.2020

Rechercher