Des manips en canal à houle pour comprendre le recul des falaises

80% des côtes sur terre sont rocheuses et reculent sous l’effet des vagues. Pour mieux en comprendre l’évolution, une expérience d’érosion des falaises sous l’effet de la houle est menée dans le cadre d’une collaboration GET-IMFT. L’objet de cette étude est de comprendre le recul des falaises en fonction des paramètres hydrodynamiques (amplitude et période de houle, niveau de l’eau) et géologiques (hauteur de falaise, type de matériau, diamètre des grains…).

 Ces expériences sont réalisées dans un canal à houle (long de 5 m, large de 14 cm et haut de 25 cm). Un batteur génère une houle monochromatique qui vient attaquer un massif rocheux représenté par du sable humide. Les expériences durent environ 24 h. Elles sont suivies à l’aide de caméras qui prennent des photographies à la cadence d’une photo toutes les secondes. Cette documentation haute fréquence est une des spécificités du dispositif expérimental. Les photographies sont traitées en routine pour observer en continu la surface libre (surface de l’eau) et la surface du sable.

Lors des expériences, un fond sableux se met rapidement en place à l’avant de la falaise. La morphologie de ce fond sableux dépend des paramètres de la houle (amplitude et période). En réalité cette morphologie semble être contrôlée par la manière dont les vagues déferlent.

En retour la vitesse de recul dépend de cette morphologie : elle sera moins rapide lorsqu’une barre sédimentaire se forme, et plus rapide lorsque la côte est formée d’une plate-forme. La vitesse de recul dépend aussi du flux d’énergie de la houle, ce qui n’est pas une surprise. En revanche, la morphologie du fond à l’avant de la falaise (barre ou plate-forme) dépend de la quantité de matériau enlevé à la falaise. Cela introduit une rétroaction complexe, qui doit être pris en compte dans les scenarii de recharge sédimentaire des côtes.

Référence :

Caplain, B., D. Astruc, V. Regard, et F. Y. Moulin. Cliff Retreat and Sea Bed Morphology under Monochromatic Wave Forcing: Experimental Study. Comptes Rendus Geoscience (sous presse). doi:10.1016/j.crte.2011.06.003

Contact : Vincent Regard

Plus d'actualités

Publication

Une analyse approfondie remet en cause des résultats récents relativisant le déclin des insectes

A contre courant de publications antérieures alertant sur les fortes diminutions des communautés d’insectes à l’échelle du globe, van Klink et al. concluaient dans la revue Science en avril 2020 à une baisse plus […]

09.02.2021

Actualité

Swings #3 : Sources hydrothermales, à la découverte des geysers des mers

Dans les abysses océaniques, un phénomène spectaculaire se produit : les sources hydrothermales. Riches en nutriments et éléments chimiques, ces formations géologiques, comparables à des geysers, sont essentielles à la vie […]

05.02.2021

Actualité

L’orpaillage sauvage sous l’œil des IA

Les scientifiques développent une technique mêlant algorithmes, machine learning et images spatiales pour détecter les sites d’orpaillage artisanal et leur évolution. Cet instrument innovant pourrait permettre d’encadrer le secteur pour […]

13.01.2021

Rechercher