Géosciences Expérimentales – GeoExp

Recherche

Notre recherche se structure autour de l’étude des transferts géochimiques et des interactions fluides-minéraux-organismes vivants au sein du système croûte-hydrosphère-atmosphère, de la transition magma-fluide, ainsi que de la nucléation et croissance cristalline et les propriétés des nano-et géo-matériaux. Cette recherche interdisciplinaire se situe à l’interface entre géochimie, minéralogie, physico-chimie, microbiologie, métallogénie et science des matériaux.

Approches

Nos études se basent sur des approches expérimentales (réacteurs et cellules), analytiques (chimie, spectroscopie in-situ, cristallographie, microscopie, isotopie) et numériques (modélisation physico-chimique et moléculaire) complémentaires, couvrant une large gamme d’échelles temporelles et spatiales. Les recherches de l’équipe s’appuient sur la plateforme instrumentale ‘Géochimie et Minéralogie Expérimentale’ (GME) et bénéficient des services de l’Atelier Mécanique du GET. Elles bénéficient également d’un vaste réseau de collaborations et utilisent de grands instruments scientifiques comme les synchrotrons (e.g., ESRF).

Applications

Les modèles expérimentaux et numériques que l’équipe développe sont appliqués à l’étude des processus naturels dans de très larges gammes de conditions de température et pression, depuis la lithosphère profonde jusqu’au permafrost, mais aussi à l’étude des processus plus appliqués comme les géoressources métalliques et énergétiques, la séquestration minérale du CO2, les problèmes de corrosion dans les centrales nucléaires ou encore les diverses applications des nanomatériaux (cosmétiques, amiantes, catalyse…).

Rechercher